Comment comprendre "qu'un homme politique presque unanimement attaqué et stigmatisé réussisse se maintenir à son poste et continue à représenter un héritage dont pourtant la plupart de ceux qui le composent lui refuse la légitimité ?

C'est à cette question que s'attèle qu'Annie Collovald en suivant pas pas la trajectoire de Jacques Chirac dans la biographie qu'elle lui consacre.

Rien (ou presque) ne prédisposait en effet cet homme politique prendre la succession du "héros du 18 Juin". S'il y est parvenu, c'est sous la figure de "l'héritier improbable" et plus encore de "l'héritier controversé". Son ascension politique, du cabinet de Georges Pompidou au sommet de l'état en passant par la mairie de Paris, présente à cet égard une véritable énigme pour qui intéresse aux conditions de la réussite en politique.


Et c'est avec beaucoup d'originalité qu'Annie Collovald la résout.

Car si Jacques Chirac et le gaullisme est bel et bien une biographie politique, c'est cependant "ailleurs que dans la personne de Chirac" qu'est recherchée la solution à l'énigme que pose son ascension.