diplomeDirigée par Jean-Pierre Terrail, la collection «L'enjeu scolaire» intervient dans le débat sur la démocratisation de l'école. Privilégiant l'apport de connaissances, elle s'intéresse à la transmission des savoirs, aux pratiques des agents scolaires, aux comportements des élèves et des familles.

La massification scolaire a suscité d'âpres débats. L'objectif des 80 % au bac avait pu paraître démocratique et séduisant.
Mais ce généreux pari sur l'avenir n'avait-il pas un coût trop lourd ?
N'a-t-il pas abusé les jeunes des classes populaires quant à leurs possibilités réelles de bonnes études supérieures, et quant à la réalité des débouchés professionnels qu'ils pouvaient en espérer ? Et enclenché une fuite en avant indéfinie en encombrant le marché du travail par un trop grand nombre de diplômés ?

En retraçant précisément l'histoire de la conversion des familles ouvrières aux études longues, des années 1960 à aujourd'hui, en étudiant les parcours de leurs enfants et l'impact professionnel de leurs diplômes, Tristan Poullaouec revisite la controverse avec un œil neuf, invitant à revoir bien des idées reçues et à rejeter toute crainte de la démocratisation de l'école.

Tristan Poullaouec est maître de conférences à l'Université de Nantes, membre du Centre nantais de sociologie et du Groupe de recherche sur la démocratisation scolaire.

Table des matières :

Chapitre premier : L'issue scolaire: une révolution culturelle
Chapitre 2 : Les trois destins scolaires des enfants d'ouvriers
Chapitre 3 : Les paradoxes de la mobilisation familiale
Chapitre 4 : Les diplômés face à l'emploi.