Personnel de l'université

Fabienne PAVIS

Maître de conférences en sociologie.

Coordonnées

Site Recteur Schmitt Bâtiment F0 23 Rue du Recteur Schmitt BP 81227 44312 NANTES Cedex 3

Bureau
F220
Tél
0253487760 (n° interne : 447760)
Mail
fabienne.pavis@univ-nantes.fr

Discipline(s) enseignée(s)

Sociologie des institutions, Sociologie des organisations, Sociologie économique, Les métiers de la sociologie, Méthodologie,

Thèmes de recherche

Sociologie de l’enseignement supérieur, sociologie du monde patronal.

Activités / CV

  • Formation
1988-1992 : cursus de sociologie à l'Université de Rennes II
1993 : DEA Politiques sociales et société, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne
Janvier 2003 : Thèse de doctorat en sociologie, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne (dir. M. Offerlé), « Sociologie d'une discipline hétéronome. Le monde des formations en gestion entre universités et entreprises en France. Années 1960-1990 » (accessible sur HAL SHS)

  • Parcours professionnel
Depuis 2009 : MCF en sociologie à l'UFR de sociologie (Université de Nantes)
2011-2015 : Directrice Adjointe du CENS
2012-2014 : En délégation CNRS à l'IDHE Institutions et dynamiques historiques de l'économie (ENS Cachan, UMR 8533)
2003-2012 : Responsable pédagogique du DESS puis master 2 SIFA (stratégie et ingénierie en formation d'adultes)
2003-2009 : MCF en sociologie à la Formation continue (Université de Nantes)
2002-3 : ATER en sciences de l'éducation (Université de Bordeaux II)
1994-2002 : Doctorante associée au CSU (Cultures et Sociétés Urbaines, Paris) puis au CSE (Centre de Sociologie Européenne, Paris) ; charges de cours, bourses, vacations


Informations complémentaires

  • Publications

Ouvrages en collaboration

Abélard, Universitas Calamitatum : Le livre noir des réformes universitaires, Broissieux, Croquant, 2003, 220 p.

 




(avec M.-E. Chessel), Le technocrate, le patron et le professeur. Une histoire de l'enseignement supérieur de gestion, Paris, Belin, « Histoire de l'éducation », 2001, 286 p.

 



(avec J. Duval, C. Gaubert, F. Lebaron, D. Marchetti), Le « décembre » des intellectuels français, Paris, Liber-Raisons d'agir, 1998, 124 p.

 

 



Contribution à des ouvrages collectifs

« Les anciens élèves des sections économiques de l'ENSET/l'ENS Cachan : quel devenir professionnel ? (promotions 1975-1995) »,  in Le Bot F., Albe V., Bodé G., Brucy G., Chatel E. (dir.), L'ENS Cachan. Le siècle d'une grande école pour les sceinces, les techniques, la société, Rennes, PUR, 2013, pp. 197-216.

« Conclusion - D'une sociologie politique à une sociologie économique de l'Europe des affaires », in Michel H. (dir.), Représenter le patronat européen. Formes d'organisations patronales et modes d'action européenne, Bruxelles, PIE Peter Lang, 2013, p. 263-267.

« L'Etat et le marché », in Lazuech G. et Moulévrier P. (dir.), Contributions à une sociologie des conduites économiques, Paris, L'Harmattan, 2006, pp. 145-150.

Articles dans des revues à comité de lecture 

(avec Ghaffari S., Misset S., Ponnet M.), « Généalogies des outils de gestion », Travail et emploi, n° 133, 2013. pp. 5-12 (coordination du dossier et introduction).

« Une discipline « utile » dans l'enseignement supérieur : promotion et appropriations de la gestion (1965-1975) »,  Le mouvement social, n° 333, 2010/4,  pp. 127-142. 

« L'évolution des rapports de force entre disciplines de sciences sociales en France : gestion, économie, sociologie (1960-2000) », Regards sociologiques, n° 36, 2008, pp. 31-42.

(avec M.-F. Garcia-Parpet) « Enquêter sur les mondes patronaux », Sociétés contemporaines, n° 68, 2007, pp. 7-12 (coordination du dossier et introduction)

 « The management sciences and the national dimension », Akademisk Prosa (Bergen), 3-2005, pp. 11-20.

« L'institutionnalisation universitaire de l'enseignement de gestion en France », Formation Emploi, n° 83, juillet-septembre 2003, pp. 51-63.

(avec C. F. Poliak), « Romance et ethos populaire. La vie et l'œuvre de Denise Roux, auteur de la presse populaire féminine », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 123, juin 1998, pp. 65-85.

« Les revues de gestion françaises : légitimité savante versus légitimité entrepreneuriale ? », Information sur les sciences sociales/Social Science Information, n° 37/1, mars 1998, pp. 81-112.

(avec H. Chamboredon, M. Surdez, L. Willemez), « S'imposer aux imposants. A propos de quelques obstacles rencontrés par des sociologues débutants dans la pratique et l'usage de l'entretien », Genèses, n° 16, juin 1994, pp. 114-132.

 

Actes de colloque et rapports de recherche (depuis 2009)

(avec Cartier M. et alii), Rapport intermédiaire ANR SOMBRERO. Les conséquences biographiques des engagements militants, Nantes, CENS, Mai 2014, 212 p. (+ annexes).

« Analyse sociologique des relations entre développeurs' et développés' : l'importation en France du modèle nord-américain d'enseignement universitaire de la gestion (1960-1980) », in A. Florin, S. Guionnet, T. Van Tung (dir.),  Les apports des sciences humaines et sociales au développement socio-économique, Actes du colloque international Hanoï 2011, p. 61-66, 2012.

« Figures du conflit. Désajustements positionnels, représentations sociales paradoxales et dissonance cognitive dans le champ de l'éducation » (ANR Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs, avec S. Richardot, Université de Picardie (coordinatrice), S. Rozier, Université de Picardie et M. Surdez, Université de Fribourg), Janvier 2009.

Comptes rendus d'ouvrages

"D. Fraboulet, C. Druelle-Korn, P. Vernus (dir.), Les organisations patronales et la sphère publique. Europe, XIXe et XXe siècles, Rennes, PUR, 2013, 339" p in Travail et emploi, n° 139, 2014, pp. 110-112.

« Santé au travail. Quels nouveaux chantiers pour les sciences humaines et sociales ? » Cahiers risques collectifs et situations de crise n° 9, juin 2008, 266 p., in Politix, n° 91, 2010/3, pp. 215-216.

« Vincent Dubois et Delphine Dulong, La question technocratique. De l'invention d'une figure aux transformations de l'action publique, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 1999, 253 p. », in Genèses, 2000, n° 40, pp. 167-168.